Contribution du Rotary à la réalisation des objectifs de développement durables des Nations Unis

Chers amis,

Nous connaissons trop bien les défis auxquels nous sommes confrontés :

  • plus de 60 millions de personnes déplacées par les conflits et la violence;
  • 767 millions vivent encore dans l’extrême pauvreté;
  • plus de 3 millions de personnes meurent de maladies évitables chaque année;
  • et bien sûr nous sommes confrontés à la triple menace du changement climatique; de l’insécurité alimentaire; et du terrorisme.

Lors d’un sommet historique en 2015, les Nations Unies ont adopté le programme de développement durable à l’horizon 2030, intitulé Agenda 2030.

C’est un agenda pour les populations, pour la planète, pour la prospérité, pour la paix et par les partenariats. Il porte une vision de transformation de notre monde en éradiquant la pauvreté et en assurant sa transition vers un développement durable.

Les  dirigeants du monde ont convenu de 17 objectifs de développement durables. Ils constituent un cadre expansif pour améliorer la qualité de la vie sur cette planète en une génération. L’objectif est de bâtir un monde meilleur d’ici 2030.

Les Objectifs de développement durable (ODD) remplacent les huits Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) que les Nations unies avaient adopté en 2000 à destination des « pays du Sud », recouvrant les principaux enjeux humanitaires pour l’horizon 2015.

Les OMD ont fixé des objectifs mesurables, faisant l’objet d’un consensus universel, pour éradiquer l’extrême pauvreté et la faim, empêcher les maladies mortelles et étendre la scolarisation à tous les enfants en âge de fréquenter l’école primaire, entre autres priorités de développement.

En l’espace de 15 années, les OMD ont réalisé des avancées dans plusieurs domaines importants : la réduction de la pauvreté, l‘accès à l’eau et à l’assainissement, le recul de la mortalité infantile et une très nette amélioration de la santé maternelle. Et surtout, les OMD ont permis des avancées remarquables dans la lutte contre le VIH/SIDA et d’autres maladies curables telles que le paludisme et la tuberculose.

Principales réalisations des OMD:

  • Plus d’un milliard de personnes ont été sorties de l’extrême pauvreté (depuis 1990)
  • La mortalité infantile a diminué de plus de la moitié (depuis 1990)
  • Le nombre d’enfants non scolarisés a diminué de plus de la moitié (depuis 1990)
  • Les infections à VIH / SIDA ont diminué de près de 40% (depuis 2000)

Les ODD constituent un engagement audacieux pour achever ce qui avait été commencé avec les OMD et visent à aller plus loin pour mettre fin à toutes les formes de pauvreté.

Les objectifs de développement durable sont très ambitieux. Ils couvrent tous les domaines, de la réduction de la faim et de la pauvreté à la fourniture d’une éducation de qualité et à l’accès à une eau salubre

Objectif 1 : pas de pauvreté.
Objectif 2 : Faim « Zéro ».
Objectif 3 : bonne santé et bien-être.
Objectif 4 : une éducation de qualité

Et les treize suivants sont à la même échelle. Dix-sept objectifs au total, avec 169 cibles et 304 indicateurs pour mesurer le succès.

Ces nouveaux objectifs sont uniques dans le sens où ils sont un appel à l’action par tous les pays – pauvres, riches ou au revenu moyen – en vue de promouvoir la prospérité tout en protégeant la planète. Avec ces objectifs, les dirigeants reconnaissent que l’élimination de la pauvreté doit s’accompagner de stratégies qui renforcent la croissance économique et répondent à un éventail de besoins sociaux, parmi lesquels l’éducation, la santé, la protection sociale et les possibilités d’emploi, tout en luttant contre les changements climatiques et en protégeant l’environnement.

Chacun des 17 Objectifs est interdépendant des autres, la réussite de l’un concourant à celle des autres. Lutter contre la menace du changement climatique influence notre façon de gérer nos ressources naturelles, parvenir à l’égalité des sexes ou à une meilleure santé contribue à éradiquer la pauvreté, et consolider la paix réduira les inégalités et contribuera à des économies florissantes.

Le développement durable a été défini comme un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs.

Pour parvenir au développement durable, il est essentiel d’harmoniser trois éléments fondamentaux : la croissance économique, l’inclusion sociale et la protection de l’environnement.

L’Agenda 2030 s’organise autour des « 5P » car il est au service de la planète, des populations, de la prospérité, de la paix et des partenariats.

Les 17 objectifs, décomposés en 169 cibles plus précises, en forment le cœur et décrivent l’horizon idéal pour 2030 d’un développement durable supposant autant la justice sociale que la croissance économique, la paix et la solidarité que la préservation des écosystèmes.

Au Rotary, nous avons un objectif similaire: un monde meilleur, plus sûr et plus pacifique. Le Rotary mobilise ses membres sur six axes stratégiques afin de développer des relations internationales, d’améliorer les conditions de vie et de créer un monde meilleur pour soutenir nos efforts de paix.

Ces axes stratégiques sont la Promotion de la Paix et la prévention des conflits, la lutte contre les maladies, l’approvisionnement en eau potable à l’assainissement et à l’hygiène, la santé des mères et des enfants, l’éducation et le développement des économies locales.

Une comparaison de ces axes stratégiques avec les objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies montre qu’ils traitent de nombreux problèmes identiques. Le Rotary s’associe de plus en plus fréquemment avec d’autres organisations pour maximiser ses ressources, accroître l’impact de ses projets et en assurer la longévité.

L’axe “Promotion de la Paix et prevention des conflits » est aligné les objectifs 16 et 17 des Nations Unis :

Par exemple, en partenariat avec sept universités à travers le monde, les centres Rotary pour la paix forment environ 100 boursiers de la paix chaque année et les préparent à agir en tant que dirigeants et catalyseurs de la paix et du règlement des conflits.

L’axe “ lutte contre les maladies “ est aligné avec les objectifs 3 et 17:

Par exemple, le Rotary est l’un des partenaires de l’Initiative mondiale pour l’éradication de la poliomyélite, aux côtés de l’Organisation mondiale de la Santé, de l’UNICEF, des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies et de la Fondation Bill & Melinda Gates. Depuis le lancement de cette initiative en 1988, le nombre de cas de polio a diminué de 99,9% et 16 millions de personnes ont ainsi éviter de contracter cette maladie.

L’axe « approvisionnement en eau potable et assainissement » est aligné avec l’ objectifs 6

Beaucoup de clubs Rotary ont des projets qui favorise l’accès à l’eau potable, et qui modernisent les installations sanitaires et offrent une éducation en matière d’hygiène.

L’axe sur «la santé des mères et des enfants » est aligné avec l’objectif 3:

De nombreux projets Rotariens contribuent à améliorer la santé en fournissant du matériel médical, en soutenant la planification familiale et en favorisant la formation.

L’axe sur « l’éducation » est aligné avec les objectifs 4, 5, 8, 10 and 17

Les actions du Rotary dans ce domaine permettent de renforcer l’éducation et d’augmenter le taux de scolarisation des filles et l’alphabétisation des adultes.

L’axe « Développement des économies locales » est aligné avec les objectifs 1,2,8 and 17

Nos actions améliorent le développement économique et local, et génèrent des emplois décents et productifs. Nous renforçons également le développement d’entrepreneurs locaux et de leaders, en particulier des femmes, dans les collectivités défavorisées.

L’un des piliers des objectifs de développement durable et des axes stratégique du Rotary est la reconnaissance de l’importance cruciale de la mise en place de partenariats mutuellement bénéfiques entre les gouvernements, les organisations de la société civile, comme le Rotary, et le monde des affaires.

Et le meilleur exemple de partenariat qui a eu un impact positif durable sur les communautés du monde entier a été l’effort mené par le Rotary pour éradiquer la polio.

C’est pour cela que je pense que plus nous alignerons nos actions sur ceux des objectifs de développement durable des Nations Unies, mieux nous pourrons exploiter nos actions et ainsi décupler leurs résultats.

Presentation donnée par Cyril Noirtin lors de la Convention du Rotary International de 2019 à Hambourg